Kune Kune

À propos des cochons Kune Kune

Le cochon Kune Kune (prononcer  « couné-couné »)

Pourquoi un Kune Kune?

Le Kune Kune est une race de cochon rare. Il a des qualités exceptionnelles et diverses utilités comme par exemple en agro-tourisme,  comme animal de compagnie, animal d’exposition,  de zoothérapie et d’élevage. Il peut aussi revitaliser des zones de champs improductifs, et il peut contribuer de ce fait à ce que l’on appelle «  l’agriculture durable ». On les élève en pâturage, et puisqu’ils sont nourris à l’herbe, cela facilite l’entretien en belle saison. La viande est réputée savoureuse, mais nous-mêmes n’avons pas fait de boucherie avec cette race à ce jour .     

Les trois caractéristiques importantes distinguant le Kune Kune par rapport aux autres races de cochon :

1)      Son tempérament. Le Kune Kune a un tempérament extrêmement docile. Il est amical et affectueux avec les humains, et aime interagir avec nous. Il ne démontre aucune agressivité avec les enfants ou les grands, et ceci, même de la part du mâle non castré.Il est très intelligent et peut être entraîné aussi facilement voire plus rapidement qu’un chien.

2)      Sa  nourriture.Le Kune Kune se nourrit principalement de pâturage l’été, et de foin sec l’hiver. Il ne nécessite ainsi que quelques grammes de moulée par jour (comparativement à une moyenne de 5 lbs de moulée par jour pour les races habituelles).

3)      Sa  taille. Les adultes peuvent atteindre entre 150 à 250 lbs (comparativement à 700 lbs et plus pour d’autres races).


Autres caractéristiques : Le Kune Kune est court et rond, très poilu, avec le museau très court (brouteur expert!). Il a de jolies pampilles (wattles en anglais, Piri-piri en Maori) sous le menton. Le Kune Kune n’est pas fugueur. Il apprend rapidement l’usage d’un filet ou d’une clôture électrique. Il peut rester dehors pendant 3 saisons (un abri contre le vent est requis, malgré qu’il ne craint pas la pluie). L’hiver, un abri sommaire ou une étable froide sont de mise, avec beaucoup de paille ou de foin pour son confort. Nous utilisons une lampe chauffante pour les jeunes porcelets l’hiver ou sous les – 10°C seulement. Les jours sans grand vent, si la neige ne dépasse pas leur hauteur, ils ne dédaignent pas une petite sortie!

 

Historique de la race

Le cochon Kune Kune est probablement arrivé en Nouvelle-Zélande, où il est présent depuis au moins les années 1800, via le peuple Maori qui l’élevait. Serait-il peut-être arrivé là suite au commerce avec les pêcheurs de baleine des environs? La race a failli s’éteindre dans les années 1970, alors que seule une cinquantaine de cochons Kune Kune purs  étaient répertoriés en Nouvelle Zélande. Des éleveurs sauvèrent la race et l’exportation débuta au Royaume Uni en 1992, 1993 et 1996. Il fut ensuite exporté aux États-Unis en 1996, 2005, 2010 et 2012.

Arrivé au Canada en 2012, le voici pour la première fois au Québec!

Nous sommes fiers d’avoir une génétique variée et de qualité afin de fournir une descendance forte et prometteuse.

Tous nos cochons KuneKune sont de race pure et nous sommes membres en règle de l’AKKPS (American KuneKunePig Society).

 .